Catégories
Politique

Une jeune mère blanche tuée par des vies noires compte de la foule pour avoir prétendument dit «Toutes les vies comptent», les médias nationaux ignorent totalement

Une mère de 24 ans a été tuée par une foule de Black Lives Matter à Indianapolis la semaine dernière, prétendument pour avoir dit «All Lives Matter».

Contrairement à Charlottesville, ou à toute violence de la droite, ce meurtre a été rapporté si discrètement que presque personne ne l'a remarqué.

Jessica Doty Whitaker a été tuée par balle à la suite d'une altercation avec des voyous de Black Lives Matter qui étaient contrariés qu'elle et son fiancé aient dit "All Lives Matter" dimanche dernier.

«Selon la famille de la victime, le tournage a commencé par une dispute sur Black Lives Matter et la langue. Finalement, les deux parties se sont séparées et se sont éloignées l'une de l'autre, jusqu'à ce que des témoins affirment que le tueur a ouvert le feu depuis un pont voisin et s'est enfui », rapporte Fox 59.

TENDANCE: Une jeune mère blanche tuée par des vies noires compte de la foule pour avoir prétendument dit «Toutes les vies comptent», les médias nationaux ignorent totalement

"Il a été écrasé et ils sont montés sur la colline et sont partis, nous pensions, mais ils étaient assis à Sainte-Claire en attendant que nous passions sous le pont et c'est là qu'elle a été abattue", a déclaré le fiancé de la victime, Jose Ramirez, à la station.

Son grand-père a publié sur Facebook que «plusieurs agresseurs noirs» lui avaient tiré dans la tête.

"Pourquoi personne n'est-il indigné à ce sujet?" demanda-t-il dans le post. "Est-ce que BLM était impliqué ou que ce sont des jeunes adultes blancs qui ont été les victimes?"

Whitaker laisse un fils de trois ans.

"Elle n'aurait pas dû perdre la vie. Elle a un fils de 3 ans qu'elle aimait beaucoup », a déclaré Ramirez.

Son père, Robert Doty, a déclaré au Gateway Pundit que les partisans du BLM étaient passés près d'elle et de son fiancé et ont dit «Black Lives Matter», auquel Jessica a répondu «All Lives Matter».

Les militants du BLM auraient retiré des armes pendant la dispute, ce qui a incité Ramirez à faire de même. Cela les a conduits à reculer, mais pas pour longtemps.

«Une dispute a commencé et des armes à feu sont sorties, mais elles ont tout arrangé. Malheureusement, ils ne l'ont pas laissé tomber et ont attendu qu'ils reviennent et elle a reçu une balle dans la tête », a déclaré Doty à TGP.

Doty a confirmé que ni CNN ni Fox News n'ont cherché à obtenir des informations sur l'affaire, bien que le meurtrier soit en liberté.

Lorsqu'on lui a demandé comment la famille se débrouillait, Doty a répondu «un jour à la fois, c'est tout ce que nous pouvons faire».

Sa sœur Jennifer a déclaré à TGP qu'ils marchaient sur le canal avec des amis après une célébration «extraordinaire» du 4 juillet. Elle a dit que Jessica avait reçu trois balles à la tête et à la jambe.

"C'est déchirant de voir ma mère expliquer à mon neveu de trois ans que maman est un ange au paradis", a déclaré Jennifer à TGP, ajoutant "et lui demander quand nous pouvons aller la chercher et la ramener."

Jennifer a dit à TGP que sa sœur était une infirmière auxiliaire certifiée qui prodiguait des soins de santé à domicile et se préparait à retourner à l'école pour devenir infirmière autorisée.

"Son fils était son monde, elle avait le cœur le plus gentil et n'était en aucun cas raciste envers qui que ce soit", a déclaré Jennifer à TGP.

Ramirez dit que la partie la plus difficile a expliqué à son fils Greyson que sa mère ne reviendra pas.

"Il est difficile de lui dire que sa maman est au paradis et si vous voulez lui parler, vous devez lever les yeux et dire:" Je t'aime maman "", a déclaré Ramirez.

"Nous traversons beaucoup de choses. Le garçon de 3 ans ne comprend même pas vraiment », a déclaré Ramirez. «Je veux juste que justice soit rendue à Jessica, à son fils et à sa famille.»

La police recherche toujours des suspects et a publié une vidéo de la zone du meurtre.

Toute personne ayant des informations sur les coups de feu est priée d'appeler le bureau de l'homicide IMPD au 317.327.3475 ou Échec au crime de l'Indiana centrale au 317.262.8477 ou (TIPS).

Un GoFundMe a été lancé pour l'aider à payer ses funérailles et à prendre soin de son jeune fils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *